3 secrets pour devenir un entrepreneur à succès


Read in English

Se lancer en affaires demande beaucoup de courage ou un peu de folie. Les défis sont nombreux, la possibilité d’échec est bien réelle, la réussite est incertaine, et beaucoup d’entrepreneurs se retrouveront ironiquement à travailler 80 heures par semaines pour éviter de faire du 9 à 5 en tant qu’employé. Et pourtant, fonder une entreprise, être son propre patron, et peut-être même faire quelques millions, c’est un rêve partagé par de plus en plus de gens! Mais avez-vous ce qu’il faut?

Onirade partage avec vous 3 secrets absolument essentiels pour devenir un entrepreneur à succès :


1. Développer la bonne attitude

Lancer une entreprise n’est pas une sinécure. Avant même de vous être officiellement lancé, vous devrez faire face à toutes sortes d’embuches et de défis. C’est inévitable. Vous aurez des ennuis administratifs avec le registraire des entreprises, votre application mobile ne fonctionnera pas comme prévu du premier coup, la banque refusera votre demande de prêt, votre co-fondateur décidera de quitter le projet, PayPal bloquera votre compte… Voilà qui risque de miner votre bel enthousiasme des débuts!

C’est pourquoi il est si important de développer votre aplomb. Peu importe les problèmes qui se présenteront, vous devez avoir confiance en votre capacité de les surmonter, et même de les tourner à votre avantage. Surtout, ne vous accordez pas la permission de vous apitoyer sur votre sort! Vous aurez parfois l’impression que l’univers conspire contre votre projet, mais tout est une question d’attitude. La réalité, ce que toutes les entreprises passent pas là; voyez donc chaque échec comme une occasion d’apprendre et de faire mieux. Et puis n’oubliez pas de garder le sens de l’humour! Les difficultés qui s’abattront sur votre projet vous sembleront beaucoup moins dramatiques si vous savez prendre du recul et rire de vous-même. Prendre vos revers de fortune trop au sérieux, c’est leur donner une importance souvent démesurée et laisser votre motivation s’évaporer.

Avec la bonne attitude, vous ne serez plus un spectateur, mais un acteur. Vous prendrez votre avenir en mains, en sachant for bien que les événements qui surviennent ne sont pas aussi importants que la façon dont vous y réagissez. Rien ne vous est acquis d’avance, mais c’est souvent votre attitude qui vous permettra de triompher de l’adversité, là où d’autres baisseront les bras.

2. Savoir se taire

Si vous avez un projet d’entreprise en tête, vous serez probablement fou d’excitation et en même temps un peu anxieux à l’idée de le mettre à exécution. Vous serez tenté d’en parler autour de vous, à votre famille ou vos amis. Résistez à cette impulsion! Les gens de votre entourage risquent avant tout de vous décourager, en projetant leurs propres insécurités sur vous. Nous vivons dans un monde d’envieux, et les idées égalitaristes en vogue font que beaucoup de gens ne voudront pas vous voir réussir, car votre succès mettrait ceux qui n’ont pas eu votre audace en face de leur propre médiocrité. Et ceux qui vous aiment sincèrement chercheront peut-être tout simplement à éteindre votre flamme pour vous en protéger. Sachez donc vous taire!

Même si vous êtes assez chanceux pour rencontrer du support lorsque vous ferez votre « sortie du placard » d’entrepreneur, vous devriez rester méfiant. Après avoir écouté votre projet d’affaires, vos amis vous offriront certainement des conseils et des suggestions non-sollicités. Sachez faire la part des choses : vos amis ne savent probablement pas de quoi ils parlent. Si vous étiez médecin et que vous discutiez d’une maladie, accepteriez-vous les théories de votre grand-mère sur le remède approprié? Vous seul connaissez vraiment votre projet, votre vision. C’est pourquoi vous ne devriez parler de votre projet qu’avec d’autres entrepreneurs, et n’accepter de conseils que de la part de gens d’affaires ayant réussi.

3. Se fixer des objectifs par écrit

Vous avez résolu de vous lancer en affaires… mais par où commencer? L’ampleur du projet peut être intimidante, c’est pourquoi il vaut mieux décortiquer le processus en plus petites étapes et définir une trajectoire claire pour votre entreprise. Vous éviterez ainsi les faux départs et la procrastination. Décidez dès aujourd’hui d’une date pour lancer votre entreprise, puis déterminer toutes les étapes que vous devrez franchir d’ici-là pour y parvenir.

Ces étapes devraient donner lieu à un certain nombre de tâches, et chacune de ces tâches devrait être assortie d’une date pour sa complétion. Commencez par dresser la liste de tout ce qui vous vient en tête; vous la raffinerez avec le temps. Puis, sur Word ou Excel, faites-vous un tableau de ces tâches à accomplir, en trois colonnes : une pour la date d’échéance que vous vous fixez, une pour la description sommaire de la tâche, et une dernière pour des notes supplémentaires ou des hyperliens. Vous pourrez ensuite utiliser la fonction « trier » pour organiser le tableau en ordre chronologique des tâches à accomplir, et vous pourrez vous concentrer sur une seule à la fois. Choisissez des dates spécifiques pour chaque tâche, et répartissez-les sur un échéancier réaliste.

Au besoin, vous pourriez être amené à réviser votre échéancier. C’est normal de sous-estimer le temps qu’une tâche peut prendre lorsqu’on lance une première entreprise! Ce qui compte, c’est qu’en mettant vos objectifs par écrit et en les assortissant de dates d’échéance, vous sortez de la simple rêverie pour vous lancer dans l’action. Une étape à la fois, vous vous rapprocherez de votre but. Comme le disait Confucius : « Celui qui veut déplacer une montagne commence par déplacer les petites pierres ».


© 2016 - Onirade inc.

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

Onirade inc.

438-896-8170

info@onirade.com